Un design affordant pour du tri sélectif

Un produit intuitif permet aux utilisateurs de se l’approprier naturellement, sans effort.

Dans le monde de l’UX, on parle d’affordance. Cet anglicisme vient du verbe « To Afford » (s’offrir, se permettre, avoir les moyens, être capable de…). Ainsi l’affordance d’un produit désigne sa capacité à suggérer l’action qu’il permet de réaliser.

Plus un produit suggère ce qu’il est censé permettre de faire, plus il est affordant, plus il favorise une bonne expérience utilisateur.

Généralement, les 1ers jours de tri sélectif demandent une attention soutenue, il faut souvent se référer à une documentation ennuyeuse pour savoir dans quelle poubelle va quel déchet.

Voici un exemple de produit affordant, que l’on trouve à Luxembourg et qui réduit considérablement l’effort d’apprentissage :

Tri sélectif

Trois poubelles sont à votre disposition, chacune caractérisée par une forme et une couleur :

  • la 1ère, la jaune, appelle les objets de formes rondes (les boissons) ;
  • la 2ième, la bleue, appelle les objets fins (le papier, les journaux) ;
  • la 3ième, la noire, appelle les objets qui ont besoin d’être fermés hermétiquement (les denrées périssables qui sentent mauvais).

Les gobelets font office de cas particulier : leurs formes voudraient qu’on les mette dans la poubelle jaune mais ils doivent être placés dans la poubelle noire. Ainsi les designers ont ajouté un autocollant « Stop » pour avertir les consommateurs.

Une légende furtive et efficace vient compléter le tableau.

tri-legende

Cette approche permet de sensibiliser rapidement la population très hétérogène et cosmopolite de Luxembourg.

Voilà un design très efficace pour s’assurer que les gens trient de la façon attendue.