Persuasive marketing : persuader plus pour vendre (encore plus) !

Vous pensez être un consommateur rationnel et prendre vos décisions de manière réfléchie ? Ce n’est pas toujours le cas. En effet, quelles que soient vos convictions, vous êtes façonné et influencé en permanence par ceux qui vous entourent : famille, proches, amis, collègues de travail. Et plus encore : espaces de vie, magasins, téléphones portables, Web et réseaux sociaux. Et bien sûr les sites de eCommerce. Dans bien des cas, cette influence est très subtile : on contourne votre esprit critique, on vous met en pilotage automatique, on touche directement votre inconscient, vos émotions et votre instinct de survie pour obtenir plus simplement des choses de vous. Les mécanismes psychologiques qui guident vos décisions et vous amènent à faire des choix précis sont désormais bien maîtrisés par les industriels et les commerçants. Ces mécanismes sont issus d’études très sérieuses et scientifiquement prouvées. Si vous êtes intéressés par ces théories, vous pouvez consulter nos différentes ressources : Notre article “Persuasive design : découvrez comment les concepteurs vous manipulent !” Notre entretien avec Alexandra Nemery “Faites de la persuasion technologique votre priorité” Notre objectif dans cet article est de vous rendre conscient des mécanismes de persuasion employés dans le marketing, afin que vous puissiez faire des choix délibérés, en toute connaissance de cause. Une histoire de signal Dans ce contexte d’influence permanent, et quand on sait que vous êtes confronté à environ 2500 messages à connotation publicitaire par jour en milieu urbain, il devient très compliqué de capter votre attention. C’est à ce moment précis que les mécanismes de persuasive design entrent en jeu. Une histoire de signal Amener les...

Qualité web : les bonnes pratiques pour améliorer vos sites

Vous connaissez les célèbres bonnes pratiques Opquast. Vous les appréciez et vous aimeriez même que les instigateurs en fassent un livre. Elie Sloïm et sa troupe exaucent votre voeu le plus cher en vous offrant un florilège de 217 bonnes pratiques à travers 392 pages rythmées dans un style rédactionnel simple, clair et efficace.

UX et Agilité : le duo gagnant pour des produits efficaces

Cela fait quelque temps que nous nous intéressons aux complémentarités des approches UX (User Experience ou Expérience Utilisateur) et Agile. Après deux entretiens très riches, le premier avec la référence en matière d’Agile UX en France Jean Claude Grosjean, le second avec le maître incontesté de Scrum dans l’hexagone Claude Aubry, nous dressons ici une vue synthétique de la complémentarité entre les deux disciplines. Prenez le train Nous avons eu le grand plaisir de rédiger la 1ère version de cet article pour le magazine « Le train de 13h37 ». Merci pour leur confiance ! Vous allez vite vous rendre compte que vous avez tout intérêt à associer ces pratiques. Des projets en péril avant même de commencer Rappelons tout d’abord deux constats fréquents dans les projets : les premières causes d’échec dans les projets sont fortement liées à une mauvaise interprétation des besoins des utilisateurs ou de leurs priorités et une considération souvent sommaire de la logique des utilisateurs ; les démarrage de projet sont souvent aberrants : on vous mandate pour réaliser un produit, généralement vous ne disposez pas des budgets appropriés, des ressources humaines (compétences) nécessaires à la bonne réalisation des travaux, vous n’avez pas accès aux utilisateurs finaux et pour couronner le tout votre manager (ou votre client) arrive telle une tornade pour que vous respectiez des délais utopistes (« la date de livraison était prévue pour hier »). Votre manager ou votre client arrive telle une tornade (photo issue du blog Pen’s à Cola) L’ensemble de ces contraintes fait que livrer un produit efficace devient aussi complexe que comprendre l’essence même d’une phrase de Jean Claude Van Damme. Fusionner...

Bilan de notre atelier « Persuasive marketing » à Toulouse

Nous avons eu le très grand plaisir d’animer un atelier sur le persuasive marketing à Toulouse. Nous avons rencontré une communauté toulousaine très impliquée et réactive. Les participants ont produit des contenus d’une telle valeur ajoutée que nous n’avons pas résisté à l’envie de vous les partager.

10 conseils pour une approche user centric efficace

Vous souhaitez impliquer l’utilisateur au sein de vos projets mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous vous demandez si votre façon d’approcher l’UX est pertinente et efficace ? Voici 10 bonnes pratiques à connaitre pour mettre en place une approche user centric.

Lean startup : adoptez l’innovation continue

Livre que toute personne impliquée dans la production de produit ou service devrait dévorer. Eric Ries y décrit le mouvement Lean startup qui prône l’adaptation continue dans une entreprise à travers de nombreux retours d’expérience. La clé du succès tant plebiscitée par l’auteur est une forte intégration des utilisateurs avec une capacité des équipes à s’adapter rapidement pour fournir des produits qui apportent satisfaction. Les professionnels de l’UX comprendront que leur métier a de l’avenir.

Entretien avec F. Cavazza « Ouvrez le champ des possibles en alliant e-marketing, UX et ergonomie incitative »

La démarche centré utilisateur prône une approche pluridisciplinaire. Cela signifie notamment s’ouvrir aux autres disciplines. Frédéric Cavazza nous conforte dans l’idée que des synergies positives existent et doivent être exploitées entre ergonomie, expérience utilisateur, e-marketing pour améliorer l’efficacité des offres proposées et enfin comprendre qu’utilisateur et consommateur sont deux facettes complémentaires d’un même sujet d’étude : l’être humain.

Séance utilisateur : individuelle ou en groupe ?

Faut-il opter pour une séance individuelle ou en groupe ? Cette question revient fréquemment au sein des équipes projets. Choisir l’une ou l’autre des approches va bien évidemment dépendre de vos objectifs. Vous souhaitez : recueillir les besoins des utilisateurs ? vous centrer sur l’évaluation de l’utilisabilité d’un produit existant ? faire de la conception participative ? etc. On associe généralement séance « individuelle » à « interview » et séance « en groupe » à « focus group ». Malgré tout, indépendamment des activités et techniques UX que vous employez (entretien, questionnaire, observation, focus group, analyse de la tâche et de l’activité, test utilisateur, enquête etc.) vous pouvez opter pour l’une ou l’autre des approches. Quel que soit votre choix, chaque alternative présente des particularités que vous devez connaître et maîtriser. Gardez également en tête que vous aurez quoi qu’il arrive besoin d’une personne experte dans la mise en place du protocole d’évaluation, la passation et l’analyse des données pour obtenir des résultats pertinents. Séance individuelle ? La séance individuelle est plus adaptée si vous souhaitez fouiller les modèles mentaux individuels. Avantages Inconvénients Donne une place privilégiée à votre interlocuteur, vous êtes là spécialement pour luiTrès puissante pour étudier les mécanismes cognitifs et sociaux individuels Permet de prendre le temps d’échanger sur les émotions et ressentis individuels. Ce sont ces moments privilégiés qui vous permettront souvent de déceler le facteur individuel important à considérer, celui qui fera la différence (inversement dont la non compréhension ou non prise en compte peut rendre votre produit inutile et inutilisable) Permet d’adapter votre discours à votre interlocuteur, sa compréhension, sa culture, le recadrer si nécessaire ou encore vous focaliser sur...

Ajoutez une dose User Centric à votre analyse BPM !

La plupart des grandes entreprises sont pilotées par des processus métier décrits et mesurés. Pour être de plus en plus performantes, elles doivent sans cesse optimiser les optimiser (approche BPM ou Business Process Management). Mais cela n’est pas sans conséquence sur les activités humaines. Il est impératif de donner une place primordiale aux utilisateurs finaux. Découvrez comment allier User Centric et approche BPM.

Votre kit « Théories psychologiques, effets et biais que vous devez connaître »

Cerveau et traitement de l’information Modèle de la double échelle (Rasmussen) Modèle du processeur humain (Card et Moran) Théorie de l’action (Norman) Théories en psychologie sociale et cognitive Théorie de l’engagement (Kiesler) Théorie de l’action raisonnée et du comportement planifié (Fishbein et Ajzen)  Théorie de la résistance et de la persuasion (Knowles) Théorie de la dissonance cognitive (Festinger) Théorie de l’attribution causale (Heider) Théorie des attentes (Vroom) Théorie de la pyramide des besoins (Maslow) Self Determination Theory Morceaux choisis Système automatique et réflexif Motivation intrinsèque et extrinsèque Effets et Biais psychologiques (Tendances psychologiques qui affectent nos décisions) Biais de confirmation des attentes Biais du statut quo Effet « Social Proof » Effet de primauté et effet de...